SCH – Offshore Lyrics

SCH – Offshore Lyrics

Ge-Geo On The Track
Tiens, digère celle-là

Musique de vrai four dans l’fourneau, ils ont tabassé lui et lui, demain, regarde les journaux
Mieux vivre un seul jour en fauve qu’une vie entière en agneau
J’ai faim comme un rookie, appelez-moi : “Le p’tit nouveau”
Rentre dans l’hall, regarde le menu, “à tout à l’heure”, certains sont jamais revenus, c’est du vu et revu
Ça veut s’armer, faire une équipe, la réputation grandit, ça parle mal parce que dans l’box, y a des armes et des Suzuki
Tu dirais qu’j’suis un menteur si j’disais tout mais ça m’dit : “Faut tuer qui ?”
Des fois, j’sais plus qui détester, j’sais plus j’dois aimer qui
Une âme s’envole du parking vers trois heures du mat’, quelques barres sur l’été pour mettre le roi en échec et mat

Galope, guitare comme Hendrix, nerveux comme dans les Comics, faut qu’ça cogne avant l’mix
Ça s’intéresse aux recettes du voisin d’à côté
Ça parle de monter dans des caisses pour par un rond à la clé

J’compte le bénéf’, j’sors des ténèbres, vers là, s’il y a un mort, y en a qui célèbrent
Compte offshore comme ceux qui délèguent, on sort du SAS avec des mitraillettes
Ouh-oh-oh-oh, j’ai plusieurs reufs à la même table, derrière la porte
Ouh-oh-oh-oh, plusieurs règles, qu’une seule mentale

Un flingue et une torche pour rentrer dans la crypte
J’suis loin de c’que la télé’ fait croire, dehors, à c’qui p’, y a plus la grippe
Paye en crypto-monnaie le prix du mètre carré, chute, que du illicite, puta, même les meilleurs disent : “Chute”
Elle a vu dans les yeux des signes d’appartenance au crime et deux ou trois bleus, tapis dans des appartements vides
Décroche une tirette à la pelleteuse, une ouvreuse, une porteuse, oh
Ça prends ton genou à la perceuse
Attache de l’importance aux munitions et à la condition, j’en fais qu’un sans réédition, aucune émotions
Sous-estimé dans leurs émissions, j’suis révolution, depuis, sans rémission
Deux dans l’cœur, on n’attend pas ta démission

J’compte le bénéf’, j’sors des ténèbres, vers là, s’il y a un mort, y en a qui célèbrent
Compte offshore comme ceux qui délèguent, on sort du SAS avec des mitraillettes
J’compte le bénéf’, j’sors des ténèbres, vers là, s’il y a un mort, y en a qui célèbre
Compte offshore comme ceux qui délèguent, on sort du SAS avec des mitraillettes
Ouh-oh-oh-oh, j’ai plusieurs reufs à la même table, derrière la porte
Ouh-oh-oh-oh, plusieurs règles, qu’une seule mentale, mathafack

– Chef, quatre allemands dans une Mercedes pas rouge, ça vous intéresse ?
– Je prends !