Maître Gims – Hasta Luego Lyrics

Maître Gims – Hasta Luego Lyrics

Hasta luego
Hasta luego
J’ai dû m’en aller, j’ai dû m’en aller comme un cavalier solitaire
J’ai dû m’en aller comme le temps, insouciant, solitaire

 J’ai vu ma ville grandir puis se diviser en deux parties
À travers les années, les riches qui trichent qui pillent la ville, sans être condamnés
Les pauvres, pris par les sentiments ne disent jamais non tant qu’on leur ment poliment
Les épaules endurcies par le poids de la misère qui s’abat sur eux sans foi ni loi
Hasta luego, hasta luego, j’vais prendre aux dirigeants pour rendre aux indigents
Hasta luego, hasta luego, j’veux redonner l’sourire et l’espoir à ces gens
Tout ce manège manège me rend dingue dingue, tout ce manège manège me rend dingue dingue
Tout ce manège manège me rend dingue dingue et se répète sans fin

 Hasta luego, je n’fais que passer par là
Hasta luego, le monde ne me suffit pas
Oh oh oh, j’ai pris le magot, y’avait des lingots, hasta luego
Oh oh oh, j’ai pris le magot, j’en ai fait cadeau aux gens du ghetto

 J’ai vu ma ville bâtie sur les dos fragiles d’ouvriers fatigués
J’ai vu leur vie détruite pour quelques centimes, manipulés
Mais il faut se rendre à l’évidence, c’est eux qui manigancent, c’est eux qui mènent la danse
Personne dit non, tout l’monde rentre dans les rangs quand on leur ment, quand on leur ment poliment

 Hasta luego, hasta luego, j’vais prendre aux dirigeants pour rendre aux indigents
Hasta luego, hasta luego, j’veux redonner l’sourire et l’espoir à ces gens
Tout ce manège manège me rend dingue dingue, tout ce manège manège me rend dingue dingue
Tout ce manège manège me rend dingue dingue et se répète sans fin

 Hasta luego, je n’fais que passer par là
Hasta luego, le monde ne me suffit pas
Oh oh oh, j’ai pris le magot, y’avait des lingots, hasta luego
Oh oh oh, j’ai pris le magot, j’en ai fait cadeau aux gens du ghetto
J’ai tenté maintes et maintes fois de trouver la sortie
Je voulais disparaître comme une ombre dans la nuit
J’ai dû m’en aller, j’ai dû m’en aller comme un cavalier solitaire
J’ai dû m’en aller comme le temps, insouciant, solitaire
Hasta luego, hasta luego, comme un cavalier solitaire
Hasta luego, hasta luego, comme une ombre dans la nuit
J’ai dû m’en aller, j’ai dû m’en aller comme un cavalier solitaire
J’ai dû m’en aller comme le temps, insouciant, solitaire

 Hasta luego, je n’fais que passer par là
Hasta luego, le monde ne me suffit pas
Oh oh oh, j’ai pris le magot, y’avait des lingots, hasta luego
Oh oh oh, j’ai pris le magot, j’en ai fait cadeau aux gens du ghetto

 Hasta luego, comme un cavalier solitaire
Hasta luego, comme une ombre dans la nuit
Oh oh oh, j’ai pris le magot, y’avait des lingots, hasta luego
Oh oh oh, j’ai pris le magot, j’en ai fait cadeau aux gens du ghetto