OrelSan – Baise Le Monde lyrics

Nouveau survêt’, j’suis sur mon trente-et-un
C’est pas l’31, juste un samedi soir
T’inquiète pas, c’est rien
Mentalité zéro lendemain
Tout ira bien tant qu’mon verre est plein
Dites aux voisins qu’on va jamais baisser l’son
Majeur en l’air vers le ciel
Baise le monde, baise le monde
Baise le monde, baise le monde, baise le monde
Da, la, la, la, la

J’ai taffé toute la semaine, Dieu merci on est samedi
Whisky coca dans un gobelet en plastique
Qui finira p’t-être dans l’océan pacifique
Ou en particules toxiques dans l’organisme
(Attends mais qu’est-ce que j’raconte)

Meilleure soirée, meilleure vie
Que des mannequins, c’est sûrement la fashion week
Que des mannequins au bord de l’anorexie
Qui influencent les p’tites pour vendre des cosmétiques
J’pensais jamais rentrer dans des soirées select
Open bar, j’me sers un toast avec une grosse crevette
Pêchée par un chalutier à l’est de Madagascar
Qui détruit la barrière de corail sur son passage
Qui fait qu’des pêcheurs ont plus d’travail
Ils ramènent rien aux villageois qu’ont plus rien à graille
Vu qu’leurs crevettes sont devant moi
(Euh pourquoi j’pense à ça, c’est pas l’moment)

Monte le son, monte le son pendant qu’j’fais péter l’champ’
C’est ma chanson préférée, ça parle de tuer des gens
D’un type qui trafique la mort pour s’acheter des jantes
Pour un SUV qui consomme énormément
Pendant qu’la pollution fait quatre millions d’morts par an
Mais pourquoi j’pense à ça, c’est pas l’moment

Nouveau survêt’, j’suis sur mon trente-et-un
C’est pas l’31, juste un samedi soir
T’inquiète pas, c’est rien
Mentalité zéro lendemain
Tout ira bien tant qu’mon verre est plein
Dites aux voisins qu’on va jamais baisser l’son
Majeur en l’air vers le ciel
Baise le monde, baise le monde
Baise le monde, baise le monde, baise le monde
Da, la, la, la, la

Nouveau week-end, nouveau flow, nouveau survêt’
J’ai même pas enlevé l’étiquette
(Wo, wo, wo, wo, wo, c’est quoi ça ? C’est quoi cette merveille frère ?)
(C’est quoi c’survêt’ ? Il sort d’où c’survêt’ ?)

Un indien payé deux euros par jour plante une graine
Qu’il arrose le produit chimique, cancérigène
Après six mois et beaucoup d’eau genre huit mille litres
Ça donne un kilo d’coton qu’il expédie en Chine
Où c’est trié, lavé, tiré pour faire du fil
Dans une usine chinoise qui frôle l’esclavagisme
Le fil part en Turquie, il est tissé par des femmes
Horizontal, vertical, ça s’appelle du chaîne et trame
Direction la Roumanie, yeah, où des meufs se tuent pour fabriquer nos habits, yeah
Deux cents kilomètres jusqu’à la sérigraphie, yeah
Pour mettre le logo d’un designer méga riche, yeah, eh-eh-eh
Qu’écoute des mecs qu’ont payé une grande école
Qui réfléchissent à comment vendre cette merde à tes gosses
Comme ils ont pas d’idée, ils payent une star des millions
Pour mettre une affiche en boutique avec son p’tit nom
J’arrive dans la boutique en fin d’aprèm et j’vois c’putain d’survêt’, il est soldé
J’vais pouvoir flex à pas cher et putain y a un mec dans la soirée qui a l’même
Ça valait pas la peine

Nouveau survêt’, j’suis sur mon trente-et-un
C’est pas l’31, juste un samedi soir
T’inquiète pas, c’est rien
Mentalité zéro lendemain
Tout ira bien tant qu’mon verre est plein
Dites aux voisins qu’on va jamais baisser l’son
Majeur en l’air vers le ciel
Baise le monde, baise le monde
Baise le monde, baise le monde, baise le monde
Da, la, la, la, la