Westside Gunn – Richies Lyrics

Order now before the sounds of sexy soul get away
Hey y’all, I got a great new album in the mail today
This is a fantastic album, man, let me borrow it
No, my brother, you got to buy your own

Ayo, come here, take my hand, let me flex on you
‘Rari, Jeep (Skrrt), ten chains on, I’ll give my neck for you
Broad day with choppers (Doot doot doot doot doot), knew I sold dimes, he brought me eight dollars (Doot doot doot doot doot)
In my cell, I had the salmon, my celly had the lobster
Testers out the window, everybody groovin’
Sara shot Genie in the foot, she not movin’ (Ah)

Muchas gracias, no más

Ayo, body left in cold springs (Boom boom boom), cookin’ up a whole thing
Shooter need a boost, he left resi’ on his nose ring (Sniff)
Fiends two-steppin’, F&N out the new Lexus (Boom boom boom boom)
Jimmy Choo breakfast, stare in mirrors like, “Who the freshest?” (Ah)
Chanel 5, fly prime-time, rhymes invisible
Every time I cop a new foreign, I make you miserable (Skrrt)
Take a sip of Veuve, Spain versus Liverpool
Lavon bucket like it’s fishin’ school
Ayo, remember me? I wore Mr & Mrs Italy
I’m finicky, I can tell the duct tape was bust
The three pound still work, you gotta scrape off the rust (Boom boom boom boom boom boom boom)
Sportin’ Mr Leight specs, eatin’ Maestro’s for lunch (Ah)
Your niggas starvin’, your niggas ribs touchin’
Do your bid, don’t let it do you, and stay away from suckers

You ever seen a dead body?
Mix the soda with the elbow
Leather 3 with the velcro
You ever seen a dead body?

– Mademoiselle, les robes que vous avez créée la semaine dernière ont été imitées ou copiées dans le monde entier, les confections de presque tout les pays du monde ont reproduits vos modèles à des milliers d’exemplaires, le style Chanel est descendu dans la rue, est-ce que vous en êtes satisfaite ?
– Ah j’en suis ravie ! Évidemment, c’est que j’ai cherchée, c’était mon but : créer un style, il n’y en avait plus. A mon sens, car il n’y a pas de style en France. Y’a un style dans une notion de… y’a un style quand… les gens de la rue sont habillés comme vous. Et je, et je crois- Et je crois être parvenue à ça. Mais je ne crois pas à la copie, je crois à l’imitation. C’est déjà bien beau d’être arrivé à l’imitation !
– C’est le plus important oui
– Mais même ce qu’il y a de plus important… La copie c’est une chose très difficile qui ne se pratique plus. Vous savez on a pourchassé des petites couturières, enfin on a fait un tas d’histoire pour défendre des choses inexistantes… Car ça m’a toujours semblée- Ce qui m’a semblée le plus ridicule c’est qu’on veut défendre… une mode, une mode, d’a- On ne peut pas défendre la mode, pourquoi la défendre ? Il n’est pas une mode si personne la voit ! Vous comprenez ? Alors- Et on veut la défendre, alors y’en a, beaucoup, d’histoires que je ne suis pas très au courant, on va dire ça… Vous m’avez pas posé cette question, mais enfin je vous dit que c’est un des problèmes, aussi, pas le mien mais celui de la haute couture, c’est la peur insensée de la copie
– Il faut être…
– Alors que pour moi la copie c’est le succès. Y’a pas de succès sans copie, et sans imitation, ça n’existe pas